Table des Matières

[ ]

Índice

 

199

Étant conscient de notre faiblesse et de notre échec, nous ressentons le besoin d'un rafraîchissement de la perception de la gloire, de l'amour, de la richesse et de la puissance du Seigneur devant nous et, avec ceci, nous désirons continuer, nous fiant à Lui pour nous aider dans les jours sombres.

NOMBRES 1, versets 1-16

Aujourd'hui, nous commençons l'étude du quatrième livre de l'Ancien Testament (et un autre pas en tant que croyants). La Genèse et Romains - les débuts; Exode et Actes, la sortie (le rachat); Lévitiques et Hébreux, l'adoration. Maintenant, le livre des Nombres. De notre côté... les tentations, les épreuves, les difficultés. Israël était dans un désert, nous sommes dans un monde qui est contre Dieu et nous ne pouvons rien y trouver qui puissent satisfaire notre vie présente. Du côté de Dieu... Sa patience sans fin avec Israël murmurant... et avec nous, croyants, qui nous plaignons souvent de nos circonstances. Oui? S'ils avaient cru et s'étaient fiés à Dieu, il leur aurait suffit de onze jours pour atteindre le pays - Deut 1:2. 1 Cor 10:1-12 nous présente quelques uns des événements qui arrivèrent au cours du voyage d'Israël dans le désert.

No 1:1 Le Seigneur parle à Moïse "dans le désert". Ils étaient (en image) rachetés par le sang des agneaux; nous le sommes (dans la réalité) par le sang de Christ.

No 1:5-16 Chaque tribu, et le nom de son chef, sont nommés.

200

Par nature, le croyant est mort DANS le péché; par la grâce, il est mort AU péché.

NOMBRES 1, versets 17-54

No 1:17-46 Maintenant, chaque homme de chaque tribu est questionné sur sa filiation. Nous espérons que vous pouvez dire: "J'appartiens à la famille de Dieu". Nous sommes amenés dans une nouvelle famille et sommes heureux d'apprendre que nous faisons maintenant partis des "gens de la maison de Dieu" - Éph 2:19 (Notre voyage dans notre propre "désert" commence lorsque nous naissons de nouveau). Douze tribus ont été examinées. Les deux fils de Joseph sont inclus dans cette liste.

No 1:47-54 Une tribu fut dénombré séparément. Les Lévites étaient responsables du tabernacle. Ils le démontaient, l'assemblaient, le gardaient en l'environnant de leurs tentes. Quelles attentions dans les détails! Nous disons donc que ces gens étaient des guerriers... des adorateurs... des travailleurs. Tout comme nous.

201

Si, en venant sur la terre, le premier but de Christ était de glorifier Dieu, et ce l'était (Jn 17:4), mon premier but dans la vie doit alors également être de glorifier Dieu.

NOMBRES 2

Le mot "bannière" (ou drapeau) est souvent mentionné. Chaque homme dans Israël ne devait pas simplement connaître sa famille, mais également savoir où cet emblême était placé. Quelle confusion ç'aurait été si chaque homme avait décidé pour lui-même où il placerait sa tente!

No 2:17 Le tabernacle du Seigneur était au centre exact du camp d'Israël. Les Lévites l'encerclaient. Quel bonheur si nous, croyants, nous souvenions de cela. Autour de nous, nous voyons plein de croyants qui ont établis leur propre bannière. Ils utilisent un nom. Ils vont "à l'église de leur choix". Mais que nous promet la Parole de Dieu? "Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux" Mt 18:20. Rassemblons-nous donc autour de la bannière que Dieu nous a donné, la personne de Son propre Fils et Son digne nom.. C'était ainsi au début du Christianisme - Act 2:42.

202

J'accueille la vérité qui dit que l'ESPRIT donne la VIE, mais je suis lent à comprendre que dans l'ESPRIT se trouve la PUISSANCE - Éph 3:20.

NOMBRES 3, versets 1-26

Le camp d'Israël est en ordre et Dieu s'apprête à assigner certains travaux à certaines familles, mais une triste histoire nous est premièrement racontée (pas sans raison).

No 3:4 Le sacrificateur devait prendre du feu de l'autel et y ajouter l'encens à présenter au Seigneur - Lév 16:12-13. Nadab et Abihu sont venus au bon endroit et étaient fils d'Aaron, le sacrificateur, mais ils prirent du feu d'un autre endroit que l'autel. Ils moururent devant l'Éternel (Lév 10:1-2). Ceci nous rappelle que Dieu ne se réjouit pas de n'importe quelle prétention à L'adorer à moins que cela ne débute avec la croix de notre Seigneur Jésus Christ et le sang qu'Il y a versé.

No 3:12-13 Quand Dieu tua les premiers-nés d'Égypte, Il désirait que tous les premiers-nés (mâles - Ex 13:12) des tribus d'Israël pour Lui. Ici, Il dit que c'est la tribu de Lévi au lieu des premiers-nés. Tous les Lévites appartenaient d'une manière spéciale au Seigneur et avaient le privilège et la responsabilité de Le servir.

No 3:17-26 La tribu de Lévi, spécialement honorée, est maintenant divisée en trois familles: Guershon, Kehath et Merari. Chacune de ces familles avait un travail particulier, spécialement choisi par le Seigneur. Nous avons, dans ces premiers chapitres des Nombres, des guerriers (soldats), des adorateurs et des travailleurs. Nous avons vu (1) une nation de guerriers assemblés autour de leurs bannières - mettre toute l'armure de Dieu et garder la vérité; (2) une tribu de travailleurs - la tribu de Lévi; et maintenant (3) une famille d'adorateurs - la famille d'Aaron. Nous nous réjouirons certainement de L'adorer exactement comme Il nous L'a dit et devrions joyeusement servir le Seigneur de quelque façon qu'Il puisse nous diriger.

203

Notre salut n'est pas selon les oeuvres mais c'est un salut qui oeuvre sans être entravé par notre propre volonté.

NOMBRES 3, versets 27-51

No 3:25, 31, 36, 37 Voyez comment Dieu choisit un travail spécial pour chaque famille. Nous pourrions penser que c'est un honneur beaucoup plus grand de transporter l'arche au lieu des pieux - mais peu importe ce que le Seigneur avait ordonné à chacun de faire, c'était son privilège particulier. Selon 1 Pi 2, tous les croyants sont sacrificateurs et c'est notre privilège de L'adorer et Le servir, mais tout doit être fait selon que le Seigneur dirige. Les sacrificateurs étaient tous égaux et faisaient le même travail, mais pas les Lévites qui avaient un travail particulier et individuel à faire - 4:19.

Examinons ces arrangements alors que le camp était arrêté. Le Tabernacle était au centre. Trois tribus d'entre le peuple étaient de chacun des quatre côtés, mais il y avait un grand espace entre le Tabernacle et le peuple. Dans cet espace, sur les côtés Ouest, Sud et Nord, se trouvaient les Lévites pour le service, monter, garder et démonter. Sur le côté Est se trouvaient les sacrificateurs. Tous étaient de la famille de Lévi.

No 3: 23-26 La famille lévite de Guershon devait transporter, à travers le désert et pour 38 ans, les choses les plus légères.

No 3:27-32 La famille lévite de Kehath avait le plus grand privilège - ils transportaient les articles les plus saintes du Tabernacle.

No 3:33-37 La famille lévite de Merari transportaient les choses les plus lourdes.

No 3:38-39 Les sacrificateurs et Moïse vivaient sur le côté Est. Ils ne transportaient rien. Leur travail n'était effectué que lorsque le camp s'arrêtait. Les sacrificateurs étaient réservés pour l'adoration de Dieu.

No 3:40-51 Intéressant! Au lieu de ce que tous les garçons premier-né du camp soient consacrés à Dieu (Ex 13:13), c'est le groupe des Lévites qui l'est, représentant les premiers-nés.

(Dans la nouvelle création, il est dit de Christ qu'il est "le premier-né de toute la création" - Col 1:15. Il est également les "prémices" de la récolte de Dieu - 1 Cor 15:20-23. Les croyants sont ce fruit. Étant en Christ, les croyants sont donc les enfants du Premier-né - Col 1:15). Tournez au chapitre 7:6-9 pour voir ce que Dieu pourvoit pour les Lévites selon le poids de leurs fardeaux. Souvenez-vous de ceci lorsque vous sentez la lourdeur de votre fardeau!

204

La loi de Dieu est la règle de la conscience.

NOMBRES 4

Nous voyons avec quelle attention le Seigneur gardait les choses saintes du Tabernacle. Avant que les Kehathites n'avancent avec leurs pièces, Aaron et ses fils devaient entrer et couvrir les meubles saints. Ces articles étaient couverts alors qu'ils voyageaient à travers le désert.

No 4:15-20 Le privilège et le service des Kehathites; les versets 24-29 - le service des Guershonites; les versets 31-33 - le service des Merarites. Les meilleures années de leurs vies étaient passées au service du Seigneur et de Son Tabernacle, de 30 à 50 ans! C'est souvent durant ces années-là que nous essayons de trouver le succès et les possessions terrestres de ce monde.

No 4:49 "Chacun selon son service et selon son fardeau". Rien n'était laissé à leur choix, tout était ordonné de Dieu. Chacun d'entre nous pouvons demander au Seigneur de nous montrer le service et le fardeau qu'Il peut nous avoir réservé afin qu'on l'accepte alors que nous voyageons vers notre maison céleste.

205

Il est aux cieux pour moi... suis-je ici pour Lui?

NOMBRES 5

No 5:2-3 Il y avait des choses particulières qui auraient rendu le camp impur et elles devaient être mises dehors - à cause de la présence du Seigneur. Voilà une chose qu'il est important que nous nous rappelions si nous désirons honorer le nom de notre Seigneur Jésus. Nous sommes responsables de voir à ce que ces choses qui nous souillent, que ce soit moralement ou doctrinalement, soient "mis dehors" parce que le Seigneur est en nous - Ga 5:9; 1 Cor 5:6.

No 5:6 Le Seigneur rappelle à Son peuple que chacun devait être sur ses gardes afin que sa conscience soit pure. Si une personne a agi ou parlé faussement contre un autre, il ne suffit pas de dire au Seigneur que nous avons péché - nous devons également aller à l'individu à qui nous avons causé du tort et faire en sorte que tout soit arrangé.

No 5:12-31 Souvent, nous trouvons dans la Bible l'image du mari et de l'épouse pour nous rappeler de l'Amour et de la relation du Seigneur avec Son peuple Israël, ou pour nous, Son épouse céleste (l'église). Que ce serait triste et affreux si le peuple du Seigneur devait se détourner de Lui pour se lier d'amitié avec ceux qui sont en réalité ennemis de notre Seigneur. Dans ce test, l'eau est utilisé pour nous rappeler la Parole de Dieu, et la "poussière" est utilisé pour nous rappeler la mort, ou notre propre jugement. Laissons la Parole de Dieu nous sonder. Remarquez que c'est Dieu qui prend la décision.

206

Dieu ne me retire que ce que j'abandonnerais joyeusement si je Le croyais.

NOMBRES 6

C'était le privilège particulier de chaque homme ou femme d'Israël de se séparer pour le Seigneur. Quand une personne le faisait, il était appelé "nazaréen" (et non pas "nazarénien", une personne qui habitait Nazareth). Un homme qui désirait jouir de cette position devait (1) ne boire aucun vin, (2) laisser ses cheveux pousser et (3) ne pas toucher de corps mort (c'est une leçon pour nous). Le vin, dans l'Ancien Testament, était une image de joie terrestre. Pendant qu'une personne était sous le voeu de nazaréat, il ne devait boire aucun vin. Le croyant est une personne qui est séparée des excitations du monde pour Christ, et ce, en tout temps. Il se peut qu'un chose ne soit pas appelé "péché" et qui pourtant pourrait nous empêcher de jouir du Seigneur. Laisser ses cheveux pousser signifierait abandonné tout droit à sa propre dignité ou réputation car la Bible nous dit que c'est une honte pour l'homme d'avoir les cheveux longs - 1 Cor 11:14. C'était une honte pour un homme que d'être Nazaréen. Toucher un corps mort serait de devenir impur. Ne sommes-nous pas entourés par ceux qui sont morts dans leurs péchés? Le Seigneur Jésus était le Nazaréen pur et parfait. Il S'est abaissé et Il S'est gardé des souillures du monde.

No 6:13-20 À la fin de la période du voeu de Nazaréat, le Nazaréen devait apporter des sacrifices pour l'holocauste, le péché, la prospérité ainsi qu'une offrande de gâteau et leurs libations! Il doit se raser la tête puis, "après cela le nazaréen boira du vin"! Le temps vient où le Seigneur Jésus Christ, Qui a accompli toutes ces offrandes, recevra cette place digne d'honneur, de dignité et de joie sur cette terre. Nous régnerons avec Lui sur cette terre - Ap 5:10.

207

Je démontre mon amour à Christ en autant que j'obéis à Sa Parole - Jn 14:23.

NOMBRES 7

Les cadeaux des princes d'Israël pour le Seigneur.

No 7:1-9 Des chariots et des boeufs furent donnés aux Guershonites et aux Merarites car ils avaient de lourds fardeaux à porter - chap.3, mais rien n'était donné aux Kehathites car ils transportaient les meubles saints sur leurs épaules. Ceci est une image de ce que la Personne du Seigneur Jésus doit être considéré avec toute exaltation et d'une manière personnelle.

No 7:10-89 Remarquez que malgré le fait que chaque prince ait offert exactement la même chose, ils l'offrirent durant un jour spécial et chaque prince est nommé et son offrande décrite en détail. Ceci nous rappelle que Dieu ne se fatigue jamais d'entendre nos louanges.

Pourquoi Dieu prendrait-Il 80 versets pour nous raconter ceci? Ne serait-ce pas parce que la louange appartient à Dieu et au Seigneur Jésus Christ?

208

Il n'y a pas de communion avec les saints s'il n'y a pas de communion avec Dieu.

NOMBRES 8

No 8:1-4 Le chandelier était la seule source de lumière dans le tabernacle. Il se trouvait dans la première pièce - le "lieu saint". Dieu est lumière (1 Jn 1:5), Jésus était la lumière du monde (Jn 9:5) et le Saint Esprit est l'huile (la puissance) qui permet à cette lumière de briller. Sept lampes nous parle de la perfection. Veillons à ce que la lumière de notre vie, ce que nous disons et faisons, soit pour la gloire du Seigneur seulement. Lisez Mt 5:14-16. Quelle responsabilité!

No 8:6-22 Les Lévites doivent être préparer pour le service du Seigneur. Seule l'eau, et non pas du sang, est utilisée. Voyez Jn 13:6-10. L'eau est comme la Parole de Dieu. Les croyants ont besoin de la Parole pour se garder purs - Éph 5:25. Rappelez-vous que les sacrificateurs étaient consacrés pour l'adoration de Dieu, mais que les Lévites (ce chapitre) l'étaient pour le service. Le verset 19 nous enseigne que les Lévites étaient sous les sacrificateurs. Nous, croyants, sommes à la fois sacrificateurs et lévites, mais l'adoration doit avoir la première place. Lisez ces versets lentement.

No 8:23-26 C'est durant la force de l'âge que les Lévites se dévouaient au service du Seigneur. Après 50 ans, ils pouvaient aller dans le tabernacle, mais sans y accomplir de service.

209

Le nouvel homme, né de Dieu, est par nature la réflexion intelligente de la nature de Dieu.

NOMBRES 9

No 9:3 L'importance de la date de la Pâque (voir Ex 12:2-3).

No 9:6-8 Quelques uns n'étaient pas purs. Ils le confessèrent et demandèrent à Moïse ce qu'ils devaient faire. Moïse demanda au Seigneur et c'est ce que nous devons faire: se tournez vers la Parole de Dieu pour nos réponses.

No 9:11-12 Combien la grâce de Dieu est magnifique! Il accorde le temps nécessaire à celui qui est souillé afin de se purifier et l'homme put garder la Pâque le deuxième mois. Voici les détails de comment elle doit être gardée.

No 9:13 Un Israélite insouciant qui n'aurait pas pris garde à respecter la Pâque devait être retiré. Le Seigneur nous a demandé de répondre à Son amour en se souvenant de Lui dans Sa mort. Ceci ne signifie pas qu'un croyant perdrait son salut s'il était insouciant, mais il perdra son discernement et sa paix.

No 9:15-16 Le nuage était visible de tous, de jour et de nuit.

No 9:18-23 Les enfants d'Israël ne se reposaient, ou ne voyageaitent, que sur l'ordre du Seigneur. Quelle leçon pour nous! Aujourd'hui, la présence du Seigneur n'est reconnue que par la foi, mais Il est présent dans chaque croyant. Il est capable de nous guider et nous diriger alors que nous voyageons, jour après jour, vers notre Maison. Afin de connaître quand ils devaient se reposer où quand ils devaient partir, un Israélite devait regarder le nuage. Il est tout aussi important pour nous de regarder au Seigneur.

210

Nous avons grandement profité de l'oeuvre de ceux qui ont érigé un mur autour de la vérité... comme NÉHÉMIE.

NOMBRES 10

Les deux trompettes devaient être fabriquées d'une seule pièce d'argent. Elles nous font penser à l'Ancien et au Nouveau Testament qui pourtant ne forment qu'un - la Parole de Dieu. L'argent est une image de la rédemption (rachat).

No 10:2 Pour appeler l'assemblée.

No 10:4-10 Une alarme dans les temps de guerre, et même dans les jours de réjouissance et leurs jours solennels. La Parole de Dieu sert à plusieurs usages... elle peut et devrait faire partie de la joie, de la protection et de la consolation.

No 10:11-12 L'ordre parfait du camp alors qu'il se met en marche.

No 10:29 Ici, Moïse fit une erreur et se tourna vers un membre de sa parenté, familier avec le désert, pour lui demander de les guider et de leur servir d'yeux (v.31). Quelquefois nous sommes guidés par nos parents plutôt que par le Saint Esprit.

No 10:33-34 Le Seigneur est jaloux car Il sait que l'orientation d'une autre source nous amènera sur de mauvais sentiers. Il leur enseigne donc qu'ils doivent prendre l'arche du centre du camp et la placer à l'avant de la procession pour qu'elle les guide. Remarquez ce que le Seigneur désirent pour eux. Trouvez-vous du repos pour vos âmes?

211

Je ne trouve jamais la clé pour quelque difficulté spirituelle sans Christ.

NOMBRES 11

No 11:1-3 Après tout ceci, ils commencent à se plaindre. Le Seigneur l'entendit et il envoya le feu au milieu d'eux, mais toujours selon Sa miséricorde, le feu s'éteignit quand le peuple cria à Moïse.

No 11:4-9 Dieu leur donna leur nourriture quotidienne, un pain qui venait du ciel qu'ils appelèrent manne... assez pour chacun. Mais ils se fatiguèrent de la nourriture de Dieu et pleurèrent encore en se souvenant de la nourriture qu'ils mangeaient autrefois en Égypte! Ces six nourritures étaient ramassées près du niveau du sol ou dans la mer. Et n'est-il pas vrai que si nous mangeons des oignons ou de l'ail, ceux qui nous entourent peuvent le savoir? C'est ainsi également si nous nous nourrissons de ce que ce pauvre monde coupable nous offre: sa télévision, sa musique rock. Le goût s'imprégnera sur nous et bientôt, les autres sauront où nous sommes allés manger.

No 11:11-15 Moïse se plaint au Seigneur et utilise les mots "je" et "moi" encore et encore. Le Seigneur le prit au mot et prit un peu de l'Esprit qui était sur Moïse et le divisa entre soixante-dix hommes préalablement sélectionnés.

No 11:24-30 Les hommes sur qui cet Esprit se reposa se tenaient à l'extérieur du camp, mais deux demeurèrent à l'intérieur et ils y prophétisèrent. Ils auraient dû sortir, tout comme Moïse et les autres. Un jeune homme le remarqua et on demanda à Moïse s'ils devaient se taire. Moïse les laissa là où ils étaient. N'est-il pas vrai qu'aujourd'hui il y a plusieurs personnes qui prêchent l'évangile mais qui refusent l'endroit que Dieu a choisi, assemblés au nom du Seigneur Jésus "à l'extérieur du camp"?

212

Nous devons plus nous réjouir de Celui qui délivre que des délivrances elles-mêmes.

NOMBRES 12

Une image du Seigneur Jésus, Se prenant une épouse parmi les Gentils. Nous voyons clairement cette colère dans le livre des Actes où les Juifs entraient dans une grande colère chaque fois que l'évangile était prêché aux Gentils.

No 12:3 Moïse était un homme doux, et même s'il fut critiqué, il ne s'est pas défendu mais laissa le tout au Seigneur qui régla le problème.

No 12:4-10 Le Seigneur répond et agit rapidement.

No 12:11-15 Moïse demande pardon pour Marie. Le Seigneur entend mais il y a une pénalité.

213

Il n'y a qu'une personne qui marche dans la lumière qui peut être conscient de la présence d'un péché.

NOMBRES 13

No 13:1-3 Dans De 1:21-22, nous voyons que ce sont les enfants d'Israël qui désirèrent reconnaître le pays. Dieu les avait fait sortir d'Égypte et avait promis de les amener dans un bon pays et le leur avait décrit. Pourquoi donc avaient-ils besoin d'espions? L'incrédulité!

No 13:22-28 Ils découvrirent bientôt que le pays était tel que Dieu l'avait dit. C'était un pays ruisselant de lait et de miel et ils rapportèrent des fruits du pays. Le peuple entendit le rapport et vit les fruits, une évidence, et ne crut pourtant pas.

No 13:31 Un homme du nom de Caleb dit "nous sommes bien capables". Caleb comptait sur le Seigneur. Il y a plusieurs ennemis aujourd'hui qui voudraient nous ravir la joie de nos privilèges et de nos bénédictions comme peuple céleste. Nous avons "toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ" - Éph 1:3. Nous n'avons pas ces bénédictions par notre obéissance à la Parole de Dieu, mais nous nous en réjouissons quand nous obéissons.

No 13:32 Les autres espions disent au peuple "nous ne sommes pas capables". Leurs yeux s'étaient détournés du Seigneur et ils se sentaient comme des sauterelles aux pieds de géants.

214

Le Seigneur me tient et m'assure ainsi une sécurité éternelle... la condition essentielle à une vie de communion est que je Le tienne aussi.

NOMBRES 14

No 14:1-5 Il est difficile de comprendre une telle incrédulité et une telle rébellion (à moins que nous ne regardions à nous-mêmes!). Les voici, aux frontières du pays que Dieu avait promis de leur donner et ils parlent de se choisir un capitaine et de retourner en Égypte!

No 14:6-10 Ces deux hommes parlent et se confient en Dieu et, à cause de cela, ils sont menacés de mort! Nous vivons également dans un monde où plusieurs croyants refusent de croire à la vérité que Christ est tout et préfèrent continuer avec les croyances populaires du monde. Ne soyons pas ainsi.

No 14:11-20 Dieu dit à Moïse qu'Il punira ceux qui n'ont pas cru qu'Il était capable de les amener dans le pays de la promesse.

No 14:34 Le Seigneur leur pardonne, mais malgré ce pardon, Il leur dit qu'ils erreront dans ce même désert 40 ans jusqu'à ce que tous ceux qui ont plus de 20 ans soient morts. Seuls leurs enfants ainsi que Caleb et Josué pourront entrer dans le pays.

No 14:37 Dieu n'oublie rien.

No 14:40-45 Quand le Seigneur leur a dit d'entrer, ils refusèrent. Maintenant qu'Il leur a dit qu'ils devront errer 40 ans, ils disent: "Nous monterons au lieu dont l'Éternel a parlé". Ils sont défaits lors de leur première bataille car le Seigneur n'était pas avec eux - sans Dieu, c'est notre propre volonté. Nous le verrons plus clairement dans le prochain chapitre.

215

Je peux toujours trouver suffisamment de force pour affronter n'importe quelle épreuve que Dieu puisse m'envoyer si je regarde à Christ.

NOMBRES 15

No 15:1-2 Après toute l'incrédulité du dernier chapitre, le Seigneur dit: "Quand vous serez entrés dans le pays de votre habitation, que je vous donne". N'est-ce pas merveilleux? C'est à cause de Sa grâce et de Sa fidélité qu'Israël s'établira dans le pays. La désobéissance de leur part, la grâce de celle de Dieu! N'oubliez jamais cela.

No 15:3-13 Dieu regarde joyeusement vers les jours où Son peuple bien-aimé entrera dans le pays; quand c'est avec joie qu'ils Lui apporteront leurs offrandes et leurs sacrifices.

No 15:14-16 Le Seigneur pense à ceux qui ne sont pas de Son peuple et désire aussi les bénir. Nous, Gentils, étions étrangers et éloignés, mais nous avons été amenés à l'intérieur de cette merveilleuse bénédiction par l'oeuvre de Christ pour nous. L'église de Dieu est faite de Juifs et de Gentils - Éph 2:13-18 - et partagera toujours la gloire de Christ dans les cieux.

No 15:22-31 La disposition face aux péchés et l'ignorance et la terrible condamnation à mort de celui qui pèche délibérément. Être ignorant de la vérité est une chose, mais de lui désobéir délibérément en est une autre.

No 15:37-41 Bleu est la couleur qui nous rappelle les cieux. Notre "marche" quotidienne montrerait aux autres que nous appartenons aux cieux et que nous désirons plaire au Seigneur.

216

La même Parole qui nous dit que nous n'avons plus de péché contre nous, nous dit clairement que nous avons le péché en nous.

NOMBRES 16

Cette terrible histoire est racontée dans le livre de Jude, v.11 comme étant "la contradiction de Coré". Aucun doute que la jalousie habitait le coeur de cet homme. Il trouve des fautes dans Moïse et Aaron qui avait un service plus important. Comme la jalousie est terrible aux yeux de Dieu! Dieu avait choisi chaque homme pour son travail. En réalité, Coré se rebellait contre Dieu.

No 16:4 Une bonne chose à faire. Le Seigneur Lui-même est notre Grand Sacrificateur; nous n'avons pas le droit de choisir. Soumettons-nous à notre Seigneur Jésus Christ.

No 16:12 En voici deux autres qui ont pris part à cette rébellion.

No 16:16-35 Dathan et Abiram et tous ceux qui sont avec eux sont littéralement "engloutis" par la terre, et Coré et 250 hommes sont brûlés. On ne se moque pas, ni ne provoque Dieu, car même s'Il est patient et miséricordieux aujourd'hui, Il apportera un jugement terrible sur ceux qui se rebellent contre le Seigneur Jésus. Rappelons-nous le verset 21 et soyons séparés de ceux (même certains croyants quelquefois) qui refusent d'accepter l'autorité du Seigneur.

No 16:41-45 Cet esprit de rébellion était dans toute l'assemblée.

No 16:48 Aaron, le sacrificateur, se tient entre le vivant et le mort et la plaie est arrêtée. Si ce n'était pas de notre Grand Sacrificateur, duquel Aaron est l'image, nous n'atteindrions jamais les cieux, mais Il est fidèle et Celui qui a fait propitiation vit maintenant pour nous.

217

Dans les derniers jours, l'épreuve du véritable amour pour Christ est le maintien de Sa vérité.

NOMBRES 17

Le Seigneur agira publiquement.

No 17:1-9 Moïse devait prendre douze verges (bâtons) et devaient les placer devant l'arche, l'endroit même où habitait Dieu. Le nom de chaque tribu y était inscrit.

No 17:8 Quel miracle! La verge d'Aaron, le grand Sacrificateur, a bourgeonné, fleurit et murit des amandes en une seule nuit! C'est une image de la vie et de la résurrection de la mort! Et Celui qui est notre Grand Sacrificateur, Celui qui est là-haut dans la présence de Dieu pour nous, est maintenant vivant d'entre les morts, capable et désirant nous guider et nous garder le long du chemin. N'oublions pas l'oeuvre présente de notre Seigneur dans les cieux (Ro 5:10). Sans elle, nous ne survivrions pas.

No 17:12-13 Quelle incrédulité pitoyable même après ce merveilleux miracle. Le chapitre se termine sur une question. La réponse dans le chapitre de demain.

218

Tout ce qui affaiblit l'attachement à Christ, détruit la puissance.

NOMBRES 18

No 18:1-5 Quelle merveilleuse réponse! Le Seigneur ne peut abaisser les standards de Sa sainteté, mais ici Il prend des dispositions complètes "afin qu'il n'y ait plus de colère contre les fils d'Israël". La tribu de Lévi devait être unie à Aaron. Ils avaient le privilège de servir mais ils devaient obéir Aaron, le Grand Sacrificateur. Comme il est triste et embrouillant de voir un croyant choisir son propre service. L'adoration doit précéder le service.

No 18:8-10 Il est bon de servir le Seigneur, mais il est encore plus important de L'adorer. Ils devaient "manger" le sacrifice pour le péché dans le "lieu saint". Ceci signifie que nous devrions sentir profondément, et avec peine, le péché d'un croyant. Nous l'oublions et peut-être grondons-nous et corrigeons-nous celui qui tombe sans ressentir le fardeau de ce péché et notre propre échec.

No 18:14-19 Le peuple et les animaux impurs devaient être rachetés.

No 18:20 La possession d'Aaron était le Seigneur Lui-même.

No 18:31 La dîme et les offrandes qui étaient apportées au Seigneur étaient données aux Lévites et ils devaient les manger et en jouir avec leurs familles. Quelle heureuse chose que de retrouver une maisonnée où les choses du Seigneur sont appréciées à la maison et en famille.

219

Parler de communion avec Dieu alors que j'entretiens des pensées ou des actes pécheresses apportera du reproche au nom de Christ.

NOMBRES 19

Même si vous trouvez ce chapitre difficile à comprendre au début, il est très important pour nous tous d'essayer car c'est une image de votre vie en tant que croyant aujourd'hui. Dieu nous dit ici combien le PÉCHÉ Lui est affreux. Non pas les péchés que nous avons commis avant d'être sauvés, mais ceux que nous avons fait après. Vous ne serez jamais punis pour un péché que vous ayez commis car le Seigneur Jésus a été puni pour eux - Jn 13:10 - mais Dieu notre Père sait que les péchés que nous commettons après notre salut entachent notre communion avec Lui et qu'ils nous attristent aussi. Vous et moi avons besoin d'apprendre ce que Dieu nous dit par cette illustration. Dieu a pris des dispositions pour nous. Apprenons-les.

No 19:2 La génisse rousse sans tache et qui n'a pas porté de fardeau est une image de Christ.

No 19:3-8 La génisse est amené hors du camp et tuée. Son sang est rapporté et aspergé 7 fois devant le tabernacle (Lé 14:7); la mort et le sang ne sont plus mentionnés dans ce chapitre. Tout est une image de Christ, sa mort à l'extérieur de la ville de Jérusalem et Son sang versé. Par Son seul sacrifice, nos péchés sont oubliés pour toujours. 7 est le chiffre parfait.

No 19:9-10 Mais maintenant, les cendres sont gardés... un rappel constant de la mort de la génisse. Nous n'avons pas besoin d'être sauvé à nouveau si nous, croyants, péchons, mais nous devons nous rappeler du prix que le Seigneur Jésus a payé pour nous libérer de nos péchés. Quelquefois, nous sommes insouciants des choses que nous faisons, mais Dieu ne L'est pas. Lisez le verset 9 et voyez la similitude avec ce que fit Joseph dans Mt 27:59.

No 19:11-16 Ils devaient certainement être très attentif pour ne pas toucher un corps mort. Nous devrions également nous rappeler que de socialiser avec le monde gâche notre communion avec le Seigneur.

No 19:17-22 Les cendres et l'eau sont aspergées sur la personne impure. Remarquez que quatre jours étaient nécessaire afin que la personne soit restaurée à une pleine communion. Nous ne revenons pas en communion aussi rapidement que nous en sortons. Puissions-nous avoir la même horreur que Dieu a du péché.

220

Plus notre position est haute, moins elle peut supporter la plus légère défaillance. Un échec qui ne serait pas remarqué dans une position plus humble, serait intolérable à un plus haut niveau.

NOMBRES 20, versets 1-13

Rafraîchissons votre mémoire des événements d'Israël. Puisqu'ils refusèrent de croire que Dieu était capable de leur donner la terre de la promesse, Il les envoya dans le désert jusqu'à ce que tous les hommes de 20 ans (à cette époque) soient morts.

No 20:1 Vous vous souvenez que lorsqu'ils avaient traversé la Mer Rouge, Marie (la soeur de Moïse et Aaron) avait chanté une chanson d'allégresse - Ex 15:20-21. Maintenant, elle meurt... le souvenir de la première joie d'Israël se change en tristesse. N'est-ce pas exactement comme nous? Les premières joies du salut passent rapidement lorsque nous désobéissons à Dieu. Relisez 13:17 et les quelques versets suivants, en particulier le verset 26 pour vous rappeler ce qui s'était passé 38 ans auparavant. Ils sont maintenant de retour à Kadesh!

No 20:2-5 Non seulement Israël oublia-t-il ses premières joies, mais il oublia également la puissance d'un Dieu aimant capable de pourvoir à tous leurs besoins. Lisez cette attaque amère envers Moïse et Aaron.

No 20:6 Moïse et Aaron se contrôlent à nouveau, vont du peuple plaignard au SEIGNEUR de compassion! La bonne Personne à la bonne place.

No 20:7-9 "La verge" appartient à Aaron (la verge d'Aaron est une image de la grâce, la verge de Moïse est une image de la puissance). Dieu dit à Moïse de parler au rocher. Le rocher avait été frappé une première fois (Ex 17). C'est une image de la croix de Christ, (lisez Hébreux 10:12 "un seul sacrifice" et aussi Ps 78:15). Lui parler nous introduit à la puissance du Saint Esprit Qui nous soutient jour après jour durant notre "voyage dans le désert", ici, sur terre, aujourd'hui. Seulement Lui parler, pas le frapper.

No 20:10-11 Moïse fait une erreur sérieuse: (1) il utilise sa propre verge et (2) frappe le rocher deux fois. Le Seigneur est grâce! L'eau coule, mais...

No 20:12 Les conséquence sont annoncées à Moïse... il ne guidera pas le peuple de Dieu dans le pays! Même si les croyants sont souvent désobéissants à la Parole de Dieu, le Seigneur fait gracieusement preuve de miséricorde, mais Il ne peut pas et ne récompensera pas la désobéissance. Aujourd'hui, nous n'attendons pas un signe d'approbation de nos actes par ce que nous voyons, mais nous avons l'assurance de notre approbation par la Parole de Dieu.

221

La flamme du témoignage brille avec splendeur lorsqu'elle est nourrit par l'huile de la grâce - Pr 13:9.

NOMBRES 20, versets 14-29

No 20:14-21 Le peuple d'Édom étaient les descendants d'Ésaü (le frère de Jacob). Vous vous souvenez que longtemps avant ceci Jacob avait trompé son père Isaac et volé la bénédiction du droit d'aînesse appartenant à Ésaü (Édom) - Ge 27. Maintenant, les descendants de ces deux hommes s'affrontent! Israël doit souffrir pour l'ancienne action. Nous récoltons ce que nous semons (Éc 3:15). Pour vous encourager, n'oubliez pas qu'Il se souvient aussi du bien (Ma 9:41).

No 20:22-29 Le chapitre débute et se termine avec la mort. Maintenant, celle d'Aaron. Même si Aaron n'a pas agi, il s'est associé avec Moïse et partagea donc le déplaisir du Seigneur. Dieu nous dit que nous sommes tenus responsables de nos associations. Le fils d'Aaron devient grand sacrificateur.

222

Il n'y a pas de plus grande évidence du véritable coeur d'un saint que de sa sainte crainte de Dieu.

NOMBRES 21

No 21:1-3 Israël conclut un accord avec le Seigneur.

No 21:4-9 Tout va bien, mais est-ce que le peuple d'Israël est heureux? (1) Ils parlèrent contre Dieu et Moïse; (2) ils demandèrent pourquoi ils avaient été délivrés d'Égypte; (3) ils dirent un mensonge - ils avaient le pain (la manne) et de l'eau (20:11) (4) mais ils méprisaient la manne. Le Seigneur envoie des serpents brûlants; lorsque les gens étaient mordus, ils mouraient. Le peuple confesse qu'il a "péché". Quand disons-nous, croyants, cela au Seigneur, trouvant d'autres choses à blâmer et rarement nous-mêmes! L'histoire entière est une image remarquable du péché et du salut par le Seigneur Jésus élevé sur la croix (lisez Jn 3:14-15). Un regard vers Christ est la vie - un regard au serpent et c'était la guérison). Jésus fut fait péché pour nous qui croyons - 2 Cor 5:21.

No 21:16 Quelle grâce du Seigneur! Il aime rassembler des gens!

No 21:17 Le résultat... ils chantent. Le Seigneur Jésus est notre puits - Jn 4:14-15.

No 21:21-35 Les différents peuples craignaient, s'offensaient, haïssaient et jalousaient les Israélites. Chaque ennemi avait l'une de ces caractéristiques. Nous, croyants d'aujourd'hui, sommes environnés par des ennemis sprirituels. 2 Cor 10:3-6 et Éph 6:10-17 sont très clairs. Même d'autres croyants nous critiquent lorsque nous disons ou écrivons la vérité - Ga 4:16. Mais ne craignons pas. Regardez ce que le Seigneur fit pour Israël dans ces versets.

223

La vérité nous humilie, nos opinions nous rendent orgueilleux.

NOMBRES 22

Un autre ennemi s'oppose à l'approche d'Israël de la terre que le Seigneur avait choisie pour eux. Moab est une image de la corruption religieuse. Ils étaient très près d'Israël, de l'autre côté du Jourdain. Lisez So 2:8-11 et Éz 25:8-11.

No 22:1-7 Les Moabites ont peur des Israélites... ils avaient entendu ce qui était arrivé à quelques uns de leurs voisins. Ils décident d'engager un homme appelé Balaam pour venir maudire ces Israélites. Nous verrons combien Dieu est gracieux envers Israël. Ils Lui avaient misérablement désobéi, mais le Seigneur transforme cette tentative de malédiction d'Israël en une proclamation de bénédiction!

No 22:8-14 Nous pourrions penser que ce que Balaam a fait était bien parce qu'il a demandé à Dieu ce qu'il devait faire, mais nous verrons qu'il se trompait. Il savait très bien qu'il aurait dû refuser. Avant que vous ne lisiez plus avant, tournez à 2 Pi 2:15 (nous ne pouvons juger du bien ou du mal que par la Parole de Dieu, et non pas par nos opinions).

No 22:15-17 Le roi Balak, plus déterminé que jamais à maudire Israël, envoie maintenant des hommes de plus haut rang et de plus haute influence afin de convaincre Balaam de venir à lui. Ils promettent à Balaam une immense récompense.

No 22:18-19 Balaam prononce des paroles hautaines au sujet de désirer connaître la volonté du Seigneur (souvenez-vous de 2 Pi 2:15) alors qu'il désirait vraiment y aller.

No 22:20-21 Dieu lui permet d'y aller parce qu'Il voit sa détermination. Le prochain verset le prouve.

No 22:22-35 Une histoire étonnante. À part le serpent en Éden, voici le seul cas dans les Écritures où un animal parle. Il sauve sa vie. Balaam persiste dans sa propre volonté même en utilisant un saint langage.

No 22:36-41 Le roi Balak accueille Balaam avec des offrandes idolâtres. Un chapitre très instructif. Il révèle la traîtrise de notre propre coeur. Nous pouvons professer désirer connaître la volonté du Seigneur pour nous, et pourtant persister dans notre propre chemin.

224

Oh! Que les enfants de Dieu se réveillent dans la réalisation de leur ORIGINE VÉRITABLE ET MERVEILLEUSE - Éph 1:3, leur DIGNITÉ ACTUELLE (1 Jn 4:4: 3:2) et de leur FUTURE DESTINÉE!

NOMBRES 23

No 23:1-4 Balaam reçoit trois visions ou messages du Seigneur. Ces quatre versets forment le premier, mais en contraste avec cela, nous voyons le complot de ces deux méchants hommes semblants si saints.

No 23:5-7 Le Seigneur place des mots dans la bouche de Balaam.

No 23:8-10 Au lieu d'une malédiction, Balaam annonce la première des trois bénédictions. Ici, nous voyons le peuple élu de Dieu mis à part pour Lui - séparé, ou pour utiliser le langage du Nouveau Testament, "sanctifié" (v.9).

No 23:11-17 De retour au complot du roi Balak pour maudire Israël. Remarquez le changement d'endroit. Satan utilise différents moyens.

No 23:18-24 La deuxième proclamation du Seigneur... nous pouvons utiliser un autre mot du Nouveau Testament... "justifié". Comment Dieu voit Son peuple. Il ne voit aucun péché. C'est votre position si vous êtes un enfant de Dieu.

No 23:25-30 Le roi Balak essaie encore un nouvel endroit.

225

La responsabilité chrétienne est d'être un Chrétien, c'est-à-dire de marcher parce que nous sommes en Christ, comme Il a marché, par Christ qui habite en nous.

NOMBRES 24

No 24:1 Voici qui nous aide à comprendre la source de l'oeuvre de Balaam... l'enchantement, la sorcellerie. C'est satanique.

No 24:2-9 La troisième vision de Dieu... comment Dieu voit Israël... leur acceptation devant Dieu et la bénédiction à venir. Dans le verset 2, Balaam vit le camp d'Israël uni et ordonné selon leurs tribus. Au verset 5, il voit la beauté du camp; au verset 6, il sent le doux parfum des jardins nourrit par les eaux; au verset 7, il voit l'abondance de tout ce qui est nécessaire pour leur confort et leur bonheur; au verset 8, il reconnaît la puissance de Dieu pour et avec eux; au verset 9, leur acceptation par Dieu et les bénédictions qui en découlent.

No 24:10-14 Le roi Balak et Balaam tombent. On dit à Balaam de partir mais avant qu'il ne le fasse, il raconte à Balak la gloire future d'Israël et ce qu'ils feront à la nation du roi Balak!

No 24:15-19 Cette dernière vision est comme un éclat de lumière... la promesse d'une Étoile (elle apparut aux mages - Mt 2:1-2) et d'un sceptre (une verge symbolisant l'autorité royale), la venue du Seigneur Jésus Christ en tant que Roi lorsqu'Il écrasera tout mal et établira un royaume de puissance et de gloire.

No 24:20-25 Balaam termine ses visions en racontant la destruction des différentes nations entourant Israël.

226

La prière est l'attitude constante de la dépendance envers Dieu.

NOMBRES 25

No 25:1-3 Israël n'est préservé de la malédiction du roi Balak que pour tomber dans un autre mal - forniquer avec les femmes de Moab. Cela amena à une association encore pire... jusqu'à l'adoration d'idoles. Lisez 1 Cor 10:20.

No 25:4-5 Le Seigneur ordonne une punition terrible pour les hommes coupables.

No 25:6-18 Un homme fidèle, Phinées, est jaloux pour la gloire de Dieu et porte un rapide jugement de la méchanceté. Le Seigneur lui donna une bénédiction particulière à cause de cela. La fidélité de cet homme sauva Israël d'un jugement plus affreux encore. Remarquez combien moururent de la plaie envoyée par Dieu (v.9) et spécialement la mention du nom de deux figures proéminentes du peuple. Dieu ne fait pas exception de personnes, qu'ils soient de haut rang ou non. Il ne nous permet pas non plus d'oublier qu'Il hait le péché car dans 1 Cor 10:8 Il nous rappelle cette terrible affaire.

227

Dans toutes nos demandes, nos échecs, nos confessions et besoins, en tant qu'individus, nous allons à Dieu, notre Père... mais en tout ce qui concerne la conduite de l'église, nous allons à Celui qui est la Tête de l'église.

NOMBRES 26

Dieu prend soin de nous dire qu'Il connaît et inscrit chaque homme qui voyage dans le désert. Parfois, il peut se trouver un temps où nous, croyants, nous demandons si le Seigneur nous remarque vraiment quand il y en a tant d'autres qui vivent et meurent dans ce monde. Mais Il vous connaît personnellement par votre nom et veille sur vous chaque jour. Tout ce qu'Il nous demande de faire est de Lui obéir! Il nous rendra heureux et Il Le sera aussi. Souvent, nous sommes si sots de ne pas Lui obéir!

No 26:63-65 Au début du voyage dans le désert, il y avait 600,000 hommes, à part les femmes et les enfants. À la fin du voyage maintenant à la fin du voyage, il n'y a plus que 2 hommes du groupe original. Tous les autres sont morts dans le désert et leurs enfants ont grandi. Dieu les aimaient et les avaient sortis d'Égypte, mais à cause de leur incrédulité et leurs murmures, ils ont perdu la joie d'entrer dans le pays de "lait et de miel". Cela ne signifie pas qu'ils sont tous allés en enfer. Peut-être y en avait-il beaucoup qui n'avait aucunement la foi et ne faisaient que suivre la foule. De telles personnes étaient véritablement perdues, mais il y en avait plusieurs autres qui avaient la foi et se confiaient au Seigneur. Malheureusement, en faisant preuve d'incrédulité et en murmurant, ils manquèrent la bénédiction d'entrer en Canaan. Josué et Caleb ont cru à la promesse de Dieu. Ils furent gardés à travers les 40 ans afin d'entrer dans le pays.

228

Les prières faites sur la terre sont l'encens des cieux - Ap 5:8.

NOMBRES 27

No 27:1-11 Quelques-uns avaient une foi réelle. Plusieurs autour d'eux ne semblaient pas s'inquiéter de leur héritage, mais voici ici 5 soeurs sans aucun frères qui s'en inquiétaient. Aujourd'hui, Dieu nous a donné à nous, hommes, femmes, garçons et filles, de merveilleuses bénédictions spirituelles et un "héritage". L'apprécions-nous?

No 27:7 Le Seigneur leur promet qu'elles ne perdront pas leur héritage.

No 27:12-13 Quelles tristes nouvelles pour Moïse. Il peut bien voir la terre promise, mais Dieu lui dit qu'il doit mourir et ne pourra pas y guider le peuple.

No 27:15-17 Quel homme désinterressé! Au lieu de ne penser qu'à lui et à la tristesse de l'interdiction d'entrer dans le pays, il pense au peuple de Dieu et il demande au Seigneur de prendre soin d'eux et de leur choisir quelqu'un d'autre comme guide afin qu'ils ne soient pas comme des brebis sans berger.

229

La puissance de nos prières dépend de notre condition spirituelle.

NOMBRES 28

No 28:2 Remarquez les mots "me", "mon", et "mes". Dieu Se plaît avec tout ce qui Lui rappelle la venue de Son Fils bien-aimé, le Seigneur Jésus. Lorsque le Seigneur Jésus est mort sur la croix, c'était afin que nos péchés soient enlevés, mais il est important pour nous de se rappeler le premier but de Sa mort: qu'Il est mort pour la gloire de Dieu. Ce sacrifice était d'un délices parfait pour le coeur de Dieu. Rappelons-nous en car c'est important. Si nous devions lire ce chapitre, ainsi que le suivant, nous trouverions que le sacrifice pour le péché est mentionné 13 fois, mais que les sacrifices d'odeur agréable à l'Éternel le sont 58 fois. Quelle est la différence? Le sacrifice pour le péché nous rappellerait le Seigneur Jésus enlevant nos péchés en portant la condamnation de Dieu et en versant Son sang pour nous. Mais les sacrifices d'odeur agréable nous rappellerait l'agréable valeur, pour Dieu, du sacrifice du Seigneur Jésus. Mieux vous comprendrez ceci, plus riches seront vos louanges envers Dieu.

No 28:4 Le sacrifice de l'agneau devait se faire le matin et le soir. Aujourd'hui, c'est un rappel de la précieuse Personne du Seigneur Jésus S'offrant à Dieu.

No 28:6-31 Nous devrions toujours nous réjouir dans le Seigneur et offrir à Dieu l'expression de nos délices en Son Fils bien-aimé, notre Sauveur. Voulez-vous offrir un sacrifice? Alors, élevez les regards et remercier Dieu pour le don de Son Fils bien-aimé - Hé 13:15.

230

Lorsque nous prions au Nom de Christ, nous nous présentons devant Dieu avec toute la valeur et l'autorité de ce nom.

NOMBRES 29

No 29:1-6 L'holocauste est une image de la parfaite Personne qui était un tel délices pour le coeur de Dieu... le Seigneur Jésus qui "S'est offert Lui-même à Dieu sans tache" (Hé 9:14) et en Qui Dieu a trouvé Ses parfaits délices. Il est vraiment merveilleux de connaître un petit peu ce que le Seigneur Jésus a fait pour moi et comment Son puissant sacrifice a enlevé mes péchés, mais n'oublions pas Qu'Il a plus de valeur pour Dieu que pour quiconque d'entre nous (lisez lentement et attentivement Jn 17:4).

No 29:12-40 Le quinzième jour, ils devaient apporter un sacrifice de 13 jeunes taureaux. Ce serait un sacrifice d'un grand prix à présenter au Seigneur. Durant les jours qui suivaient, et ce jusqu'au huitième, le nombre de taureaux diminuait jusqu'à ne plus être qu'un. Même si nous ne connaissons pas autant que certains les choses du Seigneur Jésus, Dieu Se plaît de tout ce que nous pouvons apprécier de la beauté et de la grâce de Christ. N'hésitez pas à Le louer et à Lui rendre grâces. Il regarde à votre coeur et il chérit vos pensées de Son Fils bien-aimé. Essayez de vous rappeler ce que le Seigneur Jésus a fait premièrement pour la gloire de Dieu, puis ce qu'Il a fait pour vous.

231

Je prie en ce qui a trait à mes besoins... nous adorons en rapport à ce que nous avons en Dieu.

NOMBRES 30

No 30:3 Un voeu est une promesse faite, et ici c'est en référence à ceux faits au Seigneur. Une femme fait une promesse ou un voeu au Seigneur. Nous faisons quelquefois des promesses que nous ne pouvons accomplir, ou peut-être souhaitions-nous n'avoir jamais fait cette promesse. Quand une femme faisait un voeu, elle devait garder parole. Peu importe la difficulté rencontrée, elle ne pouvait pas reculer.

No 30:8 Quelle remarquable sauvegarde! Si son mari ou son père (v.5) l'entendait faire un voeu qu'ils savaient être très difficile à accomplir, ils pouvaient "désapprouver" ce voeu - voir les vs 13-15. Son mari avait le droit de lui laisser porter l'entière responsabilité de son voeu, ou alors l'accomplir lui-même. Elle serait alors libre de cette responsabilité.

No 30:15 "... alors il portera l'iniquité de sa femme". Quelle leçon dans tout ceci! À la crucifixion de notre Seigneur Jésus, les chefs d'Israël ont crié à Pilate: "Que son sang soit sur nous et sur nos enfants". Quel terrible voeu! Ils ont dit - nous savons ce que nous faisons, nous voulons que cet Homme soit mis à mort et nous en prenons l'entière culpabilité sur nous-mêmes et nos enfants. Si ce voeu tenait, il ne pourrait plus y avoir jamais de bénédiction pour cette nation. Ils seraient toujours tenus coupables du meurtre du Seigneur Jésus, et Dieu Lui-même ne pourrait les bénir. Mais le Seigneur Jésus a entendu ce terrible voeu... Il était, en réalité, comme le mari d'Israël. Même s'Il était rejeté et haï, Il ne voulait pas que ce terrible voeu soit valide. Il dit donc: "Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font" (Luc 23:34). Il a désaprouvé (annulé) ce voeu! Quel amour merveilleux! Il voulait qu'ils soient bénis et pardonnés et a pris la culpabilité sur Lui. Maintenant, Dieu est libre de bénir Son peuple Israël et Il Le fera après que nous, les croyants, seront enlevés pour être avec le Seigneur.

232

Lorsque nous allons à Dieu pour l'adorer, c'est comme ayant en vue Celui Qui est parfaitement acceptable pour Dieu.

NOMBRES 31

Nous avons lu, dans les chapitres 22 à 25, comment les Madianites ont tenté de séparer Dieu d'Israël en utilisant Balaam et qu'ils n'ont pu réussir. Puis, ils essayèrent de séparer Israël de Dieu en dirigeant les hommes d'Israël dans l'immoralité avec les femmes de Madian; ils ont réussi en partie. Balaam semblait se sauver de la punition, mais aujourd'hui, dans les versets 1 à 3, nous lisons quelques affirmations intéressantes. Dans les versets 1 et 2, le Seigneur dit à Moïse: "Exécute la vengeance des fils d'Israël sur les Madianites", mais lisez ce que Moïse dit au peuple au verset 3: "Exécuter la vengeance de l'Éternel sur Madian". Les deux furent donc accomplies.

Au verset 2, nous apprenons que Dieu ne laissera pas Moïse mourir sans voir cette disgrâce complètement effacée.

No 31:3-12 Parce que Dieu travaillait en arrière plan, il n'y avait pas besoin d'une grande armée même si Madian était très puissant. Remarquez que Phinées, le sacrificateur, accompagnait l'armée! Il était mieux que certains grands capitaines.

No 31:13-24 Les femmes étaient la cause du péché, Moïse était donc en colère contre les officiers car ils ne les tuaient pas. Rien de ce qui n'avait pas été passé par le feu, le jugement de Dieu, ne pouvait être utilisé par Israël.

No 31:25-54 Quand les Israélites ont quitté l'Égypte des années auparavant, ils avaient pris avec eux beaucoup des trésors du pays. Ici, ils gardent une partie du butin des ennemis du Seigneur pour leur propre usage et en Lui en donnent une partie. Lorsqu'ils se tournent vers Lui en obéissant, le Seigneur, dans Sa grâce, apporte la bénédiction.

233

Nous devons prier peu importe la circonstance, l'endroit ou le temps. La prière est l'attitude d'une constante dépendance envers Dieu.

NOMBRES 32

No 32:1-5 Quelques uns du peuple venant de trois des tribus ne désiraient pas traverser le Jourdain. Ils virent que le pays où ils se trouvaient, du côté du désert, était bon pour les troupeaux. Cela semblait un bon endroit pour y demeurer. Ils dirent donc à Moïse qu'ils ne voulaient pas traverser le Jourdain. En quoi cela ressemble-t-il à notre vie chrétienne? Ce Jourdain est une image de notre mort avec Christ sur la croix - Ro 6:3-11; Ga 2:20. Nous sommes citoyens des cieux, et non pas de la terre. Lisez Col 3:1-3. Pour jouir maintenant de nos bénédictions spirituelles (Éph 1:3), nous devons réaliser que nous sommes morts avec Christ au péché et au monde, et sommes vivants avec Lui, maintenant, avec notre vie céleste. Si nous regardons autour et disons: "Bon, ce n'est pas si mal, je ne vais qu'en profiter", nous serions comme les gens de ce chapitre. Maintenant, prenez une minute pour lire Josué 14:1-2 pour voir ce qu'ils ont perdu.

No 32:6-15 Moïse était très mécontent de cela. Ses yeux regardaient le pays que Dieu avait promis au peuple.

No 32:16-19 Ceux qui ont exprimé leur désir de ne pas traverser le fleuve promettent qu'ils iront aider le reste de leurs frères pour prendre le pays, et qu'ils retourneront de ce côté ensuite.

No 32:20-42 Moïse accepte. Lorsque nous sommes déterminés à faire notre propre volonté, Dieu le permet quelquefois. Plus tard, nous découvrirons quels problèmes en surgiront. Si nous devions suivre l'histoire de ces tribus, nous découvririons qu'ils furent les premiers à être amenés en captivité quand leurs ennemis montèrent contre eux - 1 Chr 5:25-26. Puissions-nous ne pas être des croyants mondains.

234

Dans toutes nos demandes, nos échecs, nos confessions et besoins, en tant qu'individus, nous allons à Dieu, notre Père... mais en tout ce qui concerne la conduite de l'église, nous allons à Celui qui est la Tête de l'église.

NOMBRES 33

No 33:1-49 La fidélité et le désir du Seigneur ont enregistré les errances de Son peuple durant près de quarante ans. Chaque place où ils arrêtèrent tout au long du voyage est mentionnée. Le Seigneur enregistre également nos vies et un jour Il les révisera étape par étape, puis nous Le louerons pour Sa fidélité en dépit de nos manquements. Le Seigneur Lui-même les accompagna durant toutes ces errances.

No 33:50-56 Après cette longue liste, il leur est dit que lorsqu'ils entreront dans le pays, ils devront déposséder ceux qui y habitent afin de ne pas être influencés par leurs mauvaises voies. Ils ont été avisés que, si ils les laissaient là et essayaient de vivre parmi eux, il en résulterait un affrontement continuel et des problèmes contants. C'est une leçon pour nous. Nous voyageons vers notre demeure céleste, là où nous n'aurons aucun de ces affrontements ou batailles, mais nous connaissons les affrontements maintenant. Nous savons que nous devons travailler avec ceux qui ne connaissent pas le Seigneur Jésus et qui se moquent de nous si nous parlons en bien de Lui. Veillons à ne pas en faire nos amis, mais demeurons séparer d'eux. Nous devons leur témoigner du Seigneur. La séparation n'est pas la même chose que l'isolation.

235

Les prières faites sur la terre sont l'encens des cieux - Ap 5:8.

NOMBRES 34

No 34:1 Le Seigneur dit: "Quand vous serez entrés dans le pays", Il ne dit pas "si" car Il avait fait une promesse et Il la respecterait. La même Main qui les avait fait sortir d'Égypte et les avait gardés pendant ces 40 ans dans le désert leur diviserait également le pays où coulait "le lait et le miel". Voici donc les frontières de ce pays.

No 34:16 Ces deux hommes, Éléazar et Josué, devaient divisés le pays entre les douze tribus.

No 34:19-29 Un prince devait être mis à la tête de chaque tribu. Rappelez-vous qu'il nous a aussi été promis une "terre" dans les cieux... nos bénédictions ne peuvent pas être mesurées par des frontières ou encore des mesures de distance. Déjà maintenant, nous sommes abondamment bénis et le Seigneur désire que nous profitions de toutes. La hauteur et la profondeur, la largeur et la longueur ne peuvent pas être mesurées - Éph 3:17-19. Tout nous appartient car nous sommes héritiers de Dieu et co-héritiers avec Jésus Christ.

236

La puissance de nos prières dépend de notre état spirituel.

NOMBRES 35

No 35:11 Les villes de refuge existaient pour ceux qui tuaient quelqu'un "par mégarde", c'est-à-dire par accident. Nous pouvons voir, à la fin du verset 16, que si c'était un véritable meurtre, l'homme qui l'avait commis devait être mis à mort. Rappelez-vous toujours que le meurtre vient de Satan - Jn 8:44.

No 35:25 Celui qui avait fui à la ville de refuge devait y demeurer jusqu'à la mort du grand sacrificateur, puis il pouvait retourner au lieu où la mort avait frappé et il était libéré. Mais nous voyons aux versets 26 et 27 que s'il sortait avant la mort du grand sacrificateur, il pouvait être mis à mort. Maintenant, trouvons l'application de cette histoire. Le Seigneur Jésus aimait tant Son peuple Israël quoiqu'il fut coupable qu'Il a dit: "Père, pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font". Si le Seigneur ne l'avait pas dit, ils auraient été coupables de meurtre et il n'aurait pu y avoir de bénédictions pour eux à jamais. Mais maintenant, nous pourrions dire qu'ils sont coupables "d'homicide" et Dieu leur a permis de courir à la ville de refuge parmi les nations où ils sont dispersés. Ils retournent maintenant dans leur pays alors que le Grand Sacrificateur (le Seigneur Jésus) est encore dans la gloire et ils y seront punis pour leur désobéissance. Après que le Seigneur soit venu nous chercher, nous croyants, pour être avec Lui pour toujours, Il ramènera les croyants Israélites dans leur pays et Il leur apparaîtra (même si ce chapitre concerne le peuple de Dieu, Israël, c'est une illustration du refuge que nous avons trouvé dans notre Seigneur Jésus. Remercions-en Dieu).

237

Demander quelque chose au Nom de Christ est plus qu'avoir un titre à Son nom; c'est, en réalité, apparaître devant Dieu avec toute la valeur et l'autorité de ce Nom.

NOMBRES 36

Dans le chapitre 27, nous avions le début de l'histoire de cet homme: Tselophkhad. Nous avons maintenant la conclusion. En Israël, si une fille n'a aucun frère, elle reçoit l'héritage de son père. Elle devait marier un homme de sa propre tribu, autrement son héritage irait à une autre tribu. Dieu désirait que chaque tribu demeure distincte. Rappelons-nous cette leçon. Il y a un "héritage" qui doit être apprécié et jamais, jamais être abandonné. Il y a plusieurs jeunes croyants qui vivent pour le Seigneur Jésus et qui apprécient "l'héritage" qu'ils ont en Lui. Cependant, quelle tristesse d'entendre qu'il y a des croyants qui sont devenus amis et se sont mariés avec quelqu'un de gentil et agréable, mais qui n'aime pas le Seigneur et qui ne font aucun cas de l'héritage céleste. Il y a de la douleur dans cet état, et le Seigneur nous avertit contre lui - 2 Cor 6:14. Pour l'incroyant, ce livre n'est qu'un livre de "nombres", mais pour nous qui connaissons le Seigneur Jésus comme Sauveur, c'est un grand encouragement alors que nous traversons ce monde pour aller vers la gloire céleste. Plus nous apprécions le Seigneur, plus nous réaliserons que ce monde est un désert.

 

by Norman Berry - 1911-2001
Published by Mario Persona contato@mariopersona.com.br


 
  Dear reader,

This is just another way to tell you that Jesus came to this world to save you. Because He loves you. Just
click here to know how much. Now, what will YOU do about this? Want an idea? Click here.

Before you ask, this is a personal site. It is not related to, nor owned by, any religious group, church, denomination or organization. I am not a pastor, priest or anything like that. I am a person just like you. Because I was a lost sinner and the Lord Jesus found me and saved me, this is the way I found to tell everybody else about Him. Do you want to know how I was saved?
Click here.

Oh, yes, you would like to know if I attend to any kind of church or Christian meetings, right? Ok,
click here to learn how I believe Christians should gather together. This is the way I and others are gathered, in the name of Jesus alone.

Do you have any question or comments?
Click here to send me an email. If you want to know more about the story of this site, click here. If you want to learn more about the Bible, visit Chapter-a-Day and read a daily message. To send this page's address to a friend, use the form below. I am happy you are here.

contato@mariopersona.com.br

Dúvidas sobre a Bíblia? Leia o blog "O que respondi".

 
  << Table des Matières << Volta para o Índice